kabylieaucoeur

kabylieaucoeur

Bijoux de Kabylie, un savoir-faire ancestral

 http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/ligne-bordeau-.jpg

 

 

 

 Selon votre appareil, activez le son en bas à gauche.

 

 

Nous sommes à Taourit Mimoun, un des sept villages des Ath Yenni. Yuba aperçoit Tiziri sa bien aimée, elle est particulièrement en beauté aujourd'hui, avec sa robe kabyle traditionnelle et ses magnifiques bijoux la rendant encore plus majestueuse à ses yeux. Les émaux et le corail de ses boucles d'oreilles tranchent avec la blancheur de son cou.....

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/bijoux-kabylie-presentation.jpg
En effet la particularité des bijoux de Kabylie
est la présence d’émaux de couleurs différentes (bleu, vert, jaune) qui contrastent avec le rouge vif du cabochon en corail serti.

 

L’émaillage est réalisé à base d' une poudre qui se compose en général de sable, de minium, de potasse, et de soude finement broyés. A température élevée, il se vitrifie, décorant et protégeant en même temps le bijoux. Les diverses couleurs doivent leur origine aux différents oxydes métalliques utilisés. La technique d'émaillage fut introduite dans l'artisanat kabyle aux alentours du 15 ème siècle.

 

Les formes telles que l'étoile, la rosace, le triangle, le losange, gouttes et sphères ou demi-sphères d'argent, sont souvent utilisées comme motifs et éléments qui sont une marque de style du bijou kabyle.

Les bijoux kabyles sont réputés dans toute l'Afrique du Nord.

 

 

Les Ath Yenni regroupe 7 villages surplombants la montagne à environ 900 m d'altitude, dans la willaya de Tizi-Ouzou. La réputation de ces villages n'est plus à faire en ce qui concerne le talent de ses artisans bijoutiers. Le savoir-faire dans le domaine de l'orfèvrerie se transmet de père en fils depuis longtemps. Actuellement quelques femmes s'orientent vers ce métier.

 http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/travail-bijou-kabyle.jpg

 

Les artisans bijoutiers kabyles rivalisent de talent, de patience, de labeur et d'application pour faire naître sous leurs doigts de magnifiques pièces d'argent et d'émaux le tout rehaussé par le corail serti.

 

La fête du bijoux a lieu tous les ans, entre fin juillet et début août aux Ath Yenni, regroupant un grand nombre d'artisans.

 

 

Diadèmes,bracelets, fibules rondes ou triangulaires, chevillères, boucles d'oreilles, mais aussi des ceintures en argent et corail, avec ou sans émaux, sont les éléments des bijoux de Kabylie.

 Les bijoux des femmes kabyles sont souvent transmis de mère en fille, notamment au moment du mariage.

 

 

 

 

Ci-dessous quelques détails sur certains bijoux :

 

 

 http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/diad--me.jpg

 

Le diadème est une pièce remarquable d'environ 16 cm de haut et long de 58 cm. Il est  composé de cinq plaques en argent émaillé, ornées de pendeloques et reliées entre elles par des anneaux et des demi- sphères.

C'est un bijou très ancien, que les femmes kabyles portent le jour de leur mariage, leur donnant aussitôt une allure majestueuse.

Le diadème est symbole d'union entre les  deux familles.

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/FIBULES--blog.jpg

 

 

 

Les fibules se fixent sur les habits par un ardillon à l'intérieur duquel coulisse un anneau quasiment fermé dans lequel on pince le tissus.

Il existe des fibules de différentes tailles, elles sont de formes triangulaires ou circulaires.

 

La paire de  fibules triangulaires  reliées par une chaîne qui soutient souvent un porte talisman en émail cloisonné également .

Cette fibule servait  à maintenir une étoffe sur les épaules ou le manteau de laine qui n'avait pas de bouton.

Comme la Tavzimt, la fibule est travaillée sur les deux faces. Au recto orné de corail et d'émaux et au verso uniquement des émaux cloisonnés bleu et vert.

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/bracelet-blog.jpg

 

Amechlukh est un bracelet en argent émaillé, d' environ 10cm de haut qui se ferme à l'aide d'une charnière, cette dernière,  sur certains modèles,  peut être dissimulée par une plaquette émaillée.

 

 On retrouve sur le bracelet les éléments classiques du bijou kabyle : filigranes torsadés, les émaux, calottes de métal, sertissures de corail. Les femmes kabyles le porte toujours par paire.

 

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/Tavzimt--blog-kabylie-au-coeur.jpg

 

Tavzimt est une grande fibule ronde très  décorée, qui se porte sur la poitrine ou fixée sur l'amendil lorsqu'elle est de plus petite taille.

La Tavzimt est le bijou prestigieux, très symbolique, car le mari offrait à sa femme une tavzimt lorsque celle-ci donnait naissance à un garçon. La femme l' arborait fièrement, car aux yeux de la société kabyle avoir un garçon était ce qu'il y avait de mieux, car il assurerait la succession de son père et veillerait sur lui quand il serait âgé. Contrairement à la fille, qui elle était destinée à s'en aller vivre avec sa belle famille.

 

Les artisans bijoutiers confectionnent également des objets d'orfèvrerie tels que : les coffres à bijoux, coupe papiers, cendriers, cafetières.....

Se sont de véritables artistes qui veillent à perpétuer un art ancestral et à le faire évoluer.


 

 

Diaporama N °1 : photos paysages de  Kabylie enneigés : Hayat ( merci).

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/tassadit-la-petite-bijouti--re-livre-.jpg

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/articles-blog-kabylie-au-coeur--ok.png

 

 http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/page-accueil-blog--kabylie-au-coeur.jpg



06/06/2017
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres