kabylieaucoeur

kabylieaucoeur

La robe kabyle, amendil et agus

 


symbole berbère féminin le hanneton

 

A quoi ressemble la robe traditionnelle kabyleLa robe kabyle traditionnelle se reconnaît  bien sûr à sa forme, mais aussi à ses  couleurs chatoyantes et  à ses nombreuses broderies et zizags colorés.

Les robes s’accompagnent  d’une fouta rayée, qui se noue autour de la taille. Les broderies qui  ornent  le bas de la fouta  sont identiques aux broderies de la robe portée.

La robe  dite de tous les jours est en cotonnade fleurie et les robes de fêtes sont en soie.

 

 Les motifs et la quantité de broderies et la forme de l’encolure varient d’une région à une autre. 

 

 Cette robe n’est plus l'habit de tous les jours, elle demeure la tenue pour les fêtes,  ou les  retrouvailles en famille, seulement les aînées continuent de la porter  quotidiennement.

 

 

L'évolution de la forme de la robe kabyle va de pair avec l'évolution du mode de vie de larobe kabyle en cotonnade fleurie
femme. En effet, des robes plus cintrées sont  actuellement confectionnées, alors qu'auparavant elles étaient plutôt amples.

 

Les femmes kabyles avaient pour  habitude de transporter des petites marchandises sur elles, lorsqu'elles effectuaient du troc.

Les différents choses étaient déposées dans le haut de la robe, d'où la nécessité d'une certaine ampleur. La robe était resserrée par la fouta.  L'ampleur rendait la robe  plus confortable pour les travaux agricoles, et tâches domestiques.

Des robes et des burnous en tissu assorti à la robe sont également réalisés pour des cérémonies de mariage.

 

robe kabyle traditionnelle
 L’amendil est un carré de coton ou de soie avec souvent des franges  sur son bord. Il pare les têtes des femmes.

   A l'occasion de fêtes, les femmes kabyles jouent avec élégance de leur fichu, au rythme de la musique ;  il peut aussi être mis sur les hanches.

 

 

 Agus : ceinture multicolore en laine que les femmes kabyles enroulent autour de leur taille.

 

Celle-ci est composée de tresses plates (tisfifin) qui sont réunies, agrémentées par des pompons. L'ensemble de tresses est maintenu dans une gaine de fil d'argent à intervalles régulier.

agus ceinture de laine pour robe kabyle

 

 

Les ceintures sont très longues, elles permettent de faire plusieurs  fois  le tour de la taille , les extrémités  retombent sur le côté.

 

Elles servent à resserrer la taille, elles permettent également de raccourcir la robe et de faire blouser le haut de cette dernière, permettant par exemple de mettre des petits objets, ayant ainsi une fonction de poche.

 

Dans le domaine des superstitions, une croyance vient régir le port de cette ceinture : une femme qui vient de se marier ne doit pas en mettre , car pour les femmes kabyles tout qui se noue ou se lie peut porter atteinte à la fécondité.

 

Il existe une autre ceinture pour agrémenter la robe, c'est la ceinture en argent, corail et émaux.

ceinture kabyle argent corail émaux

 

https://static.blog4ever.com/2015/02/795987/blog-kabylie-au-coeur-articles-2.png

 

Revoir le diaporama robes kabyles.

 

Isabelle.

https://static.blog4ever.com/2015/02/795987/payasage.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/04/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres