kabylieaucoeur

kabylieaucoeur

Le militant, le vrai !

 

Un petit texte que j’avais écrit en avril 2013, à cette époque là inspirée par deux causes différentes «  la fermeture définitive des hauts fourneaux de Florange » et la cause berbère.  J’avais envie de le publier à nouveau, car «  Le militant, le vrai » est toujours d’actualité et ce quelque soit la cause qu’il défend.

 

 

Le militant, le vrai, celui qui ne se met pas plus en valeur que la cause qu’il défend.

 

https://static.blog4ever.com/2015/02/795987/Le-militant-le-vrai-.jpg

Le militant ne compte pas les heures, les déplacements,  l’argent qu’il investit pour la défense de sa cause. Parfois,  il sacrifie un peu sa famille tant il est impliqué et convaincu. Tant il veut que la cause pour laquelle il milite aboutisse.

 

L’esprit du vrai militant n’est guère  au repos, même la nuit il pense et élabore des stratégies pour la cause qu’il défend, ou bien alors il est préoccupé par la stagnation de cette dernière.  Il active sur tous les fronts jusqu’à l’épuisement.

 

 

 

Je pense aux militants Imazighen, qui ont payé et payent encore un lourd tribut pour la défense de l’identité Berbère, et aux militants qui se sont battus pour préserver, les hauts fourneaux de Florange, pour ne citer qu’eux.

 


https://static.blog4ever.com/2015/02/795987/homme-debout-bleu.png
Pour véhiculer ses idées ou ses opinions ou soutenir diverses actions, défendre des causes,  il existe différentes manières de militer :

S’inscrire au sein d’associations, d’un syndicat, de partis politiques…

 

L’expression artistique, le chant, la peinture, peuvent être aussi des actes militants ainsi que les  conférences, l’édition de journaux ou bulletins.

Les tracts, les pétitions, les grèves, les sitting, défilés, marches  dans les rues…

 

Le militant doit tenir bon face à ses détracteurs et menaces dont il peut faire l’objet. Il est souvent soutenu par plusieurs personnes qui sont plus ou moins dans l’ombre. On pourrait les appeler les abeilles, comme les bénévoles au sein d’une association. Parfois ces abeilles font un travail de fourmis ( zoologie quand tu nous tiens) et n’ont pas la reconnaissance qu’elles devraient avoir.

Comme le dit si bien un proverbe kabyle  : 

 

 

 « Une seule main ne peut applaudir »

 

 

Le militant, le vrai,  ne se vante pas de ses actions, il en parle normalement. Il n’a pas besoin de s’approprier les actions d’autres militants.

Il ne fait aucune récupération à titre personnel. On peut dire du vrai militant que sa cause coule dans ses veines.

 

Le vrai militant sert sa cause et non pas ses intérêts personnels. Le vrai militant ne lâche rien et reste modeste quelque soit les résultats obtenus pour sa cause.

 

Le vrai militant ne donne pas quelques miettes de son temps pour récupérer  un pain entier  de reconnaissance. Phrase inspirée d’une citation de Jules Renard : "Charité hypocrite qui donne six sous pour avoir vingt francs de gratitude. » 

 

Mon admiration aux vrais militants et surtout à ceux qui n’utilisent jamais la violence.

https://static.blog4ever.com/2015/02/795987/blog-kabylie-au-coeur-articles-2.png
 

Isabelle

https://static.blog4ever.com/2015/02/795987/payasage.gif



04/05/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres