kabylieaucoeur

kabylieaucoeur

Patrimoine culturel, identité et mémoire

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/motif-berb--re-tria-haut.png

La jolie jarre et le tapis de laine que conserve précieusement Dihya lui proviennent de sa grand-mère Tassadit.

En toute simplicité Dihya contribue ainsi à préserver le patrimoine culturel de Kabylie.

 

 

 http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/potieries-femme-kabyle-patrimoine-berb--re--culturel-kabylie-savoir-faire.jpg

 

 

  Sont considérés comme patrimoine culturel de la nation tous les biens culturels immobiliers, par destination et mobiliers existants sur et dans le sol, des immeubles du domaine national, appartenant à des personnes physiques ou morales de droit privé, ainsi que dans le sous sol, les eaux intérieures et territoriales, nationales, légués par les différentes civilisations qui se sont succédées de la pré- histoire à nos jours.

 Font également partie du patrimoine culturel de la nation, les biens culturels immatériels produits de manifestations sociales et de créations individuelles et collectives qui s'expriment depuis des temps immémoriaux à nos jours.

 

 

  LES BIENS CULTURELS IMMOBILIERS :

 


 * les monuments historiques

 

* les sites archéologiques

 

* les secteurs sauvegardés urbains ou ruraux (casbah, médinas, ksour, villages traditionnels)

 

LES BIENS CULTURELS MOBILIERS : 

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/couscoussier-ancien-.jpg
 * Le produit des explorations et des recherches archéologiques, terrestres et subaquatiques.

 

* Les objets tels que : outils, poteries, inscriptions, monnaies, sceaux, bijoux, habits traditionnels, armes, restes funéraires.

 

* Les éléments résultant du morcellement des sites historiques.

 

* Les biens d'intérêt artistique tels que peintures et dessins, fait entièrement à la main sur tout support, en n'importe quelle matière.

 

* Assemblages et montages artistiques originaux, en toutes matières, productions de l'art statuaire et de la sculpture, en tout support, objets d'art appliqué dans des matières tels que le verre, la céramique, le métal, le bois...etc.

 

* Les manuscrits, les livres et les documents d'archives, les cartes et autre matériel cartographique, les photographies, les films cinématographiques, les enregistrements sonores ...etc.

 

 

 

 

 LES BIENS CULTURELS IMMATERIELS : 

 

La berceuse que chante Tiziri à sa petite fille Lundja, sa maman lui chantait déjà quand elle était elle-même petite fille. 

Les devinettes évoquées lors des veillées en famille, se sont transmises de génération en génération. Naturellement, Tiziri  en perpétuant ce chant, contribue à  la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. 

Mais également Na Tassadit qui n'a pas son pareil pour tisser un tapis avec les motifs berbères ou Da Mhand qui malgré son âge 

travaille encore habilement de ses mains et réalise de très beaux paniers.

 

 

Car effectivement, les biens culturels immatériels se définissent comme une somme de connaissances, de représentations sociales , de savoir -faire, de compétences , de techniques, fondées http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/danse-kabyle-patrimoine-culturel-immat--riel.jpg
sur la tradition dans différents domaines du patrimoine culturel détenus par une personne ou un groupe de personnes.

 

Il s'agit notamment des domaines suivants :

 

L’ethnomusicologie, les chants traditionnels et populaires, les hymnes, les mélodies, le théâtre , la chorégraphie, les cérémonies religieuses, les arts culinaires, les expressions littéraires orales, les récits historiques, les contes, les fables, les légendes, les maximes, les proverbes, les sentences, les jeux traditionnels.....etc.

 

 

 

Le patrimoine culturel revêt une importance particulière dans l'émergence de l'identité et la formation de la personnalité des peuples.

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/basilique-byzantine-tigzirt_4949088.jpg


La région de Tizi-Ouzou, en plus des traces des civilisations indigènes, conserve des empreintes de diverses civilisations (phénicienne, romaine, byzantine, turque et française) qui s'y sont succédées sur le littoral et dans l'arrière-pays.

Ce patrimoine culturel  s'illustre sous diverses formes,  il constitue l’identité et  la  mémoire des  peuples.

La conservation et l'entretien de ces richesses patrimoniales, avec toutes leurs particularités et leurs diversités ne peuvent qu'enrichir et consolider l'affirmation des éléments identitaires face aux facteurs d'aliénation et d'invasion et préserver  une culture de toute acculturation. *

 

*Acculturation : L'acculturation est un ensemble des phénomènes qui résultent d'un contact continu et direct entre des groupes d'individus de cultures différentes et qui entraîne des modifications dans les modèles culturels initiaux de l'un ou des deux groupes.

 http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/blog-kabylie-au-coeur-articles-2.png

Ci-dessous un diaporama représentant un petit échantillon du patrimoine culturel  berbère de Kabylie.

 

 

 

Isabelle.

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/payasage.gif

 

Livre recommandé : Mémoire de Kabylie 

 

 

 



19/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres