kabylieaucoeur

kabylieaucoeur

Quelques nouvelles pour vous dire

Quelques nouvelles pour vous dire …

Sans elles, lui n’existe pas

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/Quelques-nouvelles-pour-vous-dire-salih-mara-l--harmattan.jpg
Ces nouvelles datent de vingt à trente ans maintenant et ont longtemps sommeillé.

A l’heure où la radicalité identitaire, sous-tendue par une lecture approximative des textes, vient s’inscrire dans notre quotidien sous la forme de la certitude, ces Quelques nouvelles pour vous dire….font suspension, en nous donnant à voir les visages de l’immigration emprunts de nuance et d’ambivalence, entre férocité des traditions qui se veulent immuables et désir d’émancipation ô combien douloureux de la part de ses acteurs.

 

Des questions fondamentales et récurrentes propres aux conséquences de l’exil sont posées dans ces récits où la famille est érigée en position centrale.

Du mariage imposé à la fugue, du mythe du retour aux effets délétères de l’absence, ce sont les ratés de la transmission et de l’intégration qui se déroulent au fil de ce récit dont la dramatisation indique bien combien il peut-être difficile de faire place à la rencontre.

 

Pour autant, il semble bien que ces nouvelles et ce qui les traverse en forme de fractures, de ruptures et de clivages constituent  l’une des définitions de l’immigration. Aujourd’hui les choses ont-elles changé ?

 

A propos de l’auteur :

Après mai 1968, Salih Amara, milite au sein de l’immigration pour être sujet de son histoire, elle est fondatrice de la troupe de théâtre des femmes  "Kahina " en 1975,  Co-fondatrice du journal Sans Frontière en 1979., de Radio Beur en 1981, du collectif parisien pour la Marche de l’ égalité des droits et contre le racisme de 1983, et de l’ANGI,( Association de la Nouvelle Génération Immigrée) dont elle a été présidente pendant 22 ans.

Depuis 2006, elle préside l’association FFR , Filles et Fils de la République et dirige la troupe de Kahina et Cie.

 

 

Autres œuvres  de Salih Amara :

L’impasse de la République, récits d’enfance.

Littérature Africaine et Identité, hommage à Chinua Achebe

Vous pouvez retrouver ces livres sur le site de la librairie l’Harmattan.

Source l’Harmattan.

 

 



25/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres