kabylieaucoeur

kabylieaucoeur

Comme un hymne à la femme kabyle

 

 

 




 

 Pensez à activer le son, en bas à gauche sur le diaporama, car il démarre tout seul en mode silencieux :-) 

 

 

En ce mois de mars où il est de tradition d'évoquer la femme plus que d'habitude et de lui rendre hommage, j'ai choisi la très belle chanson "Tameṭṭut" de  Lounis Aït Menguellet.

Tameṭṭut en kabyle signifie " femme".

 

Comme vous allez pouvoir le découvrir en lisant la traduction ci-dessous 

Lounis a su  dépeindre  la situation des femmes en Kabylie qui évoluent dans une société patriarcale et en même temps leur montrer du respect, de la considération,  et inciter les hommes  à en faire de même.

 

Je remercie Ahmed Mesli pour sa contribution  avec trois magnifiques dessins en noir et blanc.

 

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/Tamghart-seksu-ahmed-mesli.jpg
Tameṭṭut -  Femme

 

Elle naissait dans le silence

Sans fête pour l’accueillir

C’était ainsi, par le passé

On s’en souvient encore

Même s’il ne s’en réjouissait point

Son père, accablé

Lorsqu’elle sourit

C’est le soleil qui se réjouissait

 

Nous avons ouvert les yeux

Reconnait - la, elle est ta fille

Reconnait-la, elle est sa fille

Elle est notre fille

 

Elle veille sur son frère

Même dans le sommeil

Parcequ’il est venu après elle

Elle se tient à ses côtés et le protège

Même si elle s’épuise à l’éduquer

Il ne cesse de pleurnicher et se plaindre

Mais elle l’aime tant

Qu’elle espère qui la surpassera en tout

 

Nous avons les yeux ouverts

Reconnais –la, elle est ta sœur

Reconnais-la, elle est sa sœur

Elle est notre sœur

 

Qu’elle se dissimule sous un voile

Ou qu’elle laisse tomber ses cheveux

Si les proches la jalousent

Si la lune l’envie

Il faut qu’elle se fasse discrète

Cloitrée ou bien au dehors

Elle a tant supporté

Et enduré notre arbitraire !

 

Nous avons ouvert les yeux

Reconnait-la elle est ton épouse

Reconnaît –la elle est son épouse

Elle est notre épouse

 

Son âme est torturé lorsque son fils tarde à rentrer

Pour lui, elle a tout donné

Même son éternité

Nous nous ventons de la protéger

Croyant nous battre pour elle

Mais en réalité

C’est elle qui veille sur nous 

 

Nous avons ouvert les yeux

Reconnait-la, elle est ta mère

Reconnait-la, elle est sa mère

Elle est notre mère

 

Dès que tu en trouves l’occasion

Compose un bouquet de fleurs

Et va la trouer d’un cœur honnête

C’est ta file, ta sœur

Qu’elle soit jeune ou vieille

C’est ta mère, ta grand-mère

Ou encore une étrangère

Nous avons ouvert les yeux

Prenons garde à ne jamais oublier

Elle est la femme, elle est notre pilier ! 

 

Lounis Aït Menguellet

Traduction : Tarik Aït Menguellet.

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/blog-kabylie-au-coeur-articles-2.png

 

Prochainement une autre publication également en hommage à la femme kabyle.

 

Revoir le diaporama 

 

N'attendons pas le 8 mars et ses jours alentours pour bien considérer la femme et son rôle dans la société.

 

Ce soir à Marseille Conférence " Violences faites aux femmes, protéger la mère, c'est protéger l'enfant" 



04/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres