kabylieaucoeur

kabylieaucoeur

Les danses berbères de Kabylie

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/femme-danse-symbole-berb--re-kabyle-tatouage.png

 Que ce soit Tassadit, Tamilla ou Dihya, c’est avec enthousiasme qu’elles se préparent à danser.

Entre elles, elles ajustent leur amendil, leur fouta et s’enroulent dans leur ceinture de laine.

 Une dernière touche de maquillage, puis le corail, les émaux  et l’argent de leurs bijoux finissent de les embellir.

Au loin le bendir les appelle , c’est pieds nus qu’elles vont fouler le sol.

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/saliha-bachiri_4915978.jpg


L
a danse kabyle est  différente de la danse orientale, d'une part rappelons-le, la Kabylie ne fait pas partie de l'Orient mais de l'Afrique du Nord. D'autre part,  malgré que l'Algérie soit souvent associé au monde arabe, la  gestuelle et  la musique des danses traditionnelles berbères de Kabylie n'ont rien à voir  avec les danses orientales. 

Les danses berbères de Kabylie, peuvent être ludiques, rituelles ou sacrées, représenter divers tableaux de la vie kabyle : le puisage de l’eau à la fontaine, le brassage du lait....

Elles se pratiquent de manière collective ou individuelle. 

 

Les tenues sont différentes, la robe kabyle, l’amendil sur la tête et sur les hanches. Les femmes kabyles jouent avec leur amendil,  le font tourner devant elles, le passent derrières elles. Les pieds font de petits pas, les hanches bougent, les bras ne sont pas en reste… la gestuelle de la danse kabyle est très gracieuse et rapide

( voir vidéos à la fin  de l'article)

 

Chaque tenue correspond à une région et chaque région à sa propre gestuelle.

Les femmes kabyles  dansaient au moment de l’urar  ou fête familiale.  L’amendil posé sur les hanches accentue le mouvement. Urar signifie le jeu , l’amusement.  Fête qui se prolongeait jusqu’à la nuit.  Le plus souvent dans les cours intérieures des maisons pour garder un côté intime et quelque peu pudique.

Les hommes kabyles dansent également, auparavant à un autre endroit que les femmes.

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/femme-kabyle-amendil-main_4915981.jpg
Les jeunes filles kabyles apprennent très tôt à danser avec leurs grandes sœurs ou en observant leur mère ou grand-mère.

 Elles ont un port de tête et un  déhanchement inégalables.  

Souvent de simples chants et un accompagnement de tambourins    suffisaient à faire danser les femmes.

Les idhbalen accompagnent  les cérémonies de mariage ou fêtes villageoises et font danser les familles.

Les musiciens sont souvent au nombre de 4,  derbouka, tambour, adenbayer , mezoued (cornemuse)

  Les DJ  ou certains  autres chanteurs dit « moderne » ont changé le style, ont envahi le marché avec musique et voix synthétique.

 

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/femme-danse-symbole-berb--re-kabyle-tatouage.png

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/blog-kabylie-au-coeur-articles-2.png

Danse berbère de Kayblie, à Tizi-Ouzou, filmé par Studio 21

 


 

Danse  berbère kabyle par la troupe  Tafsut - Montréal 

 

 

Danse  berbère kabyle sur une musique de Chérif Kheddam et une chorégraphie

de Nacéra Si Mohamed.

 


 

Isabelle

http://static.blog4ever.com/2015/02/795987/payasage.gif

 

Cours et stages de danses berbères



24/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres